WSOP, du 30 mai au 16 juillet : demandez le programme et suivez nos champions !




01/12/2005
Résiste !...

"Résiste...Prouve que tu existes !" A chaque élimination, à chaque nouveau bad beat, je me suis mis à hurler cette chanson de France Gall. D’accord, je chante faux, mais c’est ça ou casser l’ordinateur à coups de marteau, alors... En ce mois de novembre froid et obscur où ma série noire de poker n’en finit pas de durer, c’est un moyen de défense comme un autre. Heureusement pour moi -et pour vous, vous allez voir-, ce n’est pas le seul !

Oh, rassurez-vous, je ne vais pas à nouveau égrener la longue litanie des coups qui m’ont fait mal. Vous aussi, ça doit vous arriver et les malheurs de MIK22 le pigeon ne vous consolent pas. Soit. En revanche, laissez le Dr Pokerfull fouiller dans sa trousse d’urgence et vous en sortir ses remèdes, une petite liste à appliquer en cas de mauvaise passe pour guérir au plus vite avec un minimum de séquelles. Ordonnance...

En cas de pertes récurrentes :

- Sachez vous arrêter à temps ! Quand une séance est mauvaise, il ne faut pas céder au réflexe de s’accrocher à la table, de rentrer dans plus de coups, de gonfler les tarifs pour se refaire. Or même si vous n’en êtes pas conscients, la perte a altéré vos facultés d’analyse, votre lucidité, votre patience. Et puis aussi, votre image à la table s’est dégradée. Vos adversaires vous sentent "cagoulé", en plein "tilt", et n’ont plus qu’à s’embusquer pour vous tirer comme un lapin... Alors, rentrez plutôt à la maison. Comment ça, vous y êtes déjà ?... Ah, je vois, parce que vous jouez sur internet ? Alors, éteignez (calmement, svp.) l’ordinateur ! Bref, tournez la page.

- Jouez moins souvent et moins cher. Dans une mauvaise passe, le métabolisme s’accélère. la tendance naturelle est d’appuyer sur le champignon pour se remettre à flot au plus vite. Erreur ! La plupart du temps, cela ne fait qu’aggraver la situation. Donc pas de précipitation ni de fuite en avant. Démultipliez au contraire les sorties et réduisez les écarts financiers. Faites en sorte que le pire soit derrière vous. Et retrouvez jour après jour aussi bien la confiance que le sens des valeurs.

- Analysez vos parties sans complaisance. Plutôt que de maudire le croupier, de penser que le site est truqué ou que cette chemise verte ne vous réussit décidément pas, relativisez la part du hasard. Revoyez les coups que vous avez joué, remettez-vous en question : avez-vous fait des erreurs de jugement, avez-vous manqué de concentration, avez-vous été trop passif, trop agressif, trop ceci ou pas assez cela, votre système de jeu est-il cohérent ?...Et puis d’abord, êtes-vous seulement capable de reconstituer précisément le déroulement des coups ? Si ce n’est pas le cas, voilà un point important à travailler car il ne touche pas seulement à la mémoire mais à toute la compréhension et l’assimilation du jeu de poker.

- Ne perdez pas de vue les bases techniques. Il faut savoir que la technique est davantage utile pour minimiser les pertes que pour augmenter les gains. Dans les mauvaises périodes, il est encore plus important que d’habitude de rationnaliser. De ne pas se laisser aller à faire n’importe quoi sous prétexte que "de toutes les manières, rien ne marche en ce moment...". Au contraire il faut être conséquent avec le système de jeu que vous avez construit au fil de votre apprentissage et de votre expérience.

- Lisez ! Rien de tel pour se remettre les idées en place que de plonger ou de replonger dans les bons auteurs de poker : Sklanski, Brunson, Greenstein, Harrington mais aussi Mike Caro et Stewart Reuben. Tous les bons bouquins se trouvent sur internet, par exemple sur www.twoplustwo.com ou thepokerbooksop.com. Et si vous ne lisez pas l’anglais, c’est justement l’occasion d’apprendre !...

- Ne soyez pas (trop) superstitieux ! Ok pour garder votre singe en peluche sur vos jetons si cela vous rassure et fait partie de votre routine. Mais ne vous laissez pas envahir par des grigris et des pensées mystiques qui ne feraient que vous embuer les idées et vous détourner des réalités. Le poker se joue avec un cerveau et du caractère, pas avec une boule de cristal.

Tous les moyens se valent-ils pour retrouver un gros tapis ?...

Souvenez-vous que l’essentiel est de...

1-Toujours augmenter vos connaissances théoriques.

2-Gérer votre personnalité pour garder 100% de vos moyens à la table.

Ce sont ces principes que je m’applique à moi-même. Si ça m’a fait gagner ces jours-ci ?... Euh, non. Mais au moins la situation se stabilise, les pertes sont réduites au minimum et le moral remonte de jour en jour. Oui, croyez-moi, vous autres, fini de rire ! Bientôt MIK22 aura complètement abandonné sa panoplie de pigeon !...

MIK22 se cultive.


> Résiste !... 9 décembre 2005, par Tristan

Bonjour, J’apprécie beaucoup votre blog ainsi que votre plume. J’en profite pour rebondir sur 2 conseils que vous mentionnez : lire et analyser. 1) J’avais une question précise en rapport avec les 2 volumes de Harrington sur le poker de tournoi. Ces livres sont un trésor d’information mais je constate au fil du temps qu’ils s’appliquent presque exclusivement aux tournois avec une structure lente. Jouant surtout en ligne, on est assez rapidement dans la zone rouge où la décision se limite souvent à "all in vs fold", non ? Bon, bref, je m’égare un peu car ma première intention était surtout de vous demander quelles sont les principales adaptations stratégiques que vous avez faites pour jouer en ligne. Peut-être pour un prochain article ?

2) Pour l’analyse des parties, j’aurais besoin de quelques pistes supplémentaires. Je me demandais si vous aviez un canevas pour analyser vos parties. Autrement dit, avez-vous quelques questions centrales que vous passez en revue ou un "script" pour étudier les coups joués ? Je me demandais aussi comment analyser ses parties de manière dynamique ; c’est-à-dire appréhender sa partie comme une enchaînement de coups liés entre eux et pas simplement un coup après l’autre. Last but not least, est-ce que vous utiliser un logiciel (type tracker) pour analyser vos parties ?

Cordiales salutations

>La recette miracle n’existe pas... 12 décembre 2005, par MIK22

En ligne, la stratégie des tournois est en effet un peu différente du fait de l’absence d’indications physiques, du rythme de jeu qui est beaucoup plus rapide et de la structure qui conduit plus vite à se trouver dans la "zone jaune" ou dans la "zone rouge", pour reprendre les définitions de Dan Harrington. Ce dernier évoque d’ailleurs dans ses livres les modifications à apporter à la stratégie de base quand on joue online. J’applique grosso modo les mêmes principes...

Pour revoir les parties a posteriori, les logiciels de type "tracker" sont utiles car ils donnent tous les éléments statistiques qui sont nécessaires à une analyse objective. Mais cela ne doit venir qu’en complément de l’analyse personnelle qui dépend du jugement de chacun, en fonction de son propre style, de son système de jeu, de son caractère et qui doivent tenir compte des paramètres de chaque coup. Il est impossible de donner des "tuyaux" plus précis, désolé...Prenez un coup particulier, quel qu’il soit : la manière dont vous l’avez joué peut être correcte dans votre cas et pas dans le cas d’un autre si son style, son système de jeu, ses objectifs, son bankroll, ses adversaires, (etc.) sont différents ! Bref, il n’existe pas de "méthode absolue". D’où l’intérêt pour chacun de forger son jugement en développant sa culture et son expérience personnelle.

MIK22

> La recette miracle n’existe pas... 12 décembre 2005
Merci d’avoir pris le temps de me répondre.



> Résiste !...bien sur... 4 décembre 2005, par alain cormerais
tout a fait d’accord avec toi j aurais pu ecrire le meme article je me remet en relisant harrington(pas padraig) et sklansky et ca prend du temps...en anglais (d’ailleurs c est peut etre pas mon poker qui est en cause mais mon anglais) enfin ca va s’arranger a bientot de lire tes exploits tu sais qu’il est preferable de finir 2è d un tournoi de poker que d’un combat de boxe....

> Résiste !... 2 décembre 2005, par loic poker.fr
J’adore ce BLOG. Il y a bien longtemps que je n’avais pas été aussi attentif aux nouveautés d’un site. Merci Michel pour tout cela et merci pour le poker aussi. Les Trends font partis du jeu, ils peuvent être ravageurs et n’épargnent personne, Matusow et Trumper en savent quelque chose. Pour moi, ce n’est qu’un jeu et je ne cherche qu’à passer un bon moment. Lors de mon dernier tournoi à l’ACF j’envoie Boite à la TURN lorsque j’ai deux paires AS 5 splittés et un joueur, d’ailleurs sympathique, me call avec AS 6... la River amène un 6... OUT 30ème... J’ai passé une bonne soirée, j’ai bien joué, je sors satisfait. Le poker est mon plaisir.

> Résiste !... 2 décembre 2005, par fanch
Quelle humilité. C’est toujours un plaisir de lire ce blog avec ces conseils précieux pour un débutant comme moi. Merci et "la chance n’a pas de mémoire" il paraît.
> Résiste !... 22 décembre 2005, par kipik

fanch... fanch ???

(ceci était un message particulièrement utile et sans doute invisible de son destinataire mais...)







NEWS

Perf française aux WCOOP

Octobre 2008 18:26
Aux World Championships Of Online Poker, organisés comme chaque année par le site Pokerstars, le Français "BOLLPOKER" s’est adjugé la 8ème place du Main Event (sur 2185 joueurs !) et la somme de 196 650$. Jolie performance de celui qui n’est autre que Thierry Bolleret, directeur du poker au Cercle Wagram.

Le succès de Cannes

Septembre 2008 00:50

La finale du Partouche Poker Tour qui vient d’avoir lieu du 3 au 7 septembre, au casino Palm Beach de Cannes, a tenu toutes ses promesses : 479 joueurs, un prize pool de plus de 3 Millions d’euros, une organisation sans faille, une couverture médiatique sans équivalent et la présence de nombreuses stars internationales, dont Phil Ivey, Chris Ferguson, Erica Schoenberg, Evelyne Ng, David Williams, les frères Mizrachi, Sorel Mizzi, le "Great Dane" Gus Hansen, Glen Chorny (vainqueur de l’EPT Monte Carlo), Juha Helppi,... Côté français, aux côtés de nombreux joueurs issus des satellites de qualification, les meilleurs s’étaient aussi déplacés : David Benyamine, Patrick Bruel, Jan Boubli, Fabrice Soulier, Pascal Perrault, Thomas Fougeron, Paul Testud, Emile Petit...et le Team Winamax presque au complet, prêt à entamer une nouvelle saison sur les chapeaux de roue !

Alain Roy, ou comment...
transformer 125€ en 1 million

A l’arrivée pourtant, après 4 journées marathons (dont un day 3 qui aura duré seize heures), c’est un outsider, le sympathique Montpelliérain Alain Roy qui remporte le plus grand tournoi français à ce jour...

1-Alain Roy

2-Claudio Rinaldi (Suisse) 511 000€

3-Antonin Teisseire 335 000€

4-Stéphane Bazin 225 000€

5-Philippe Narboni 156 000 €

6-J-Ph. Rohr 123 000€

7-Brice Cournut 105 500€

8-MIK.22 78 000€

9-Gus Hansen 58 000€

Patrick Bruel et Michel Abécassis
discutent stratégie pendant un break

"KING 5" :
100 000$ de prix

Avril 2008 23:32

100 000$ à gagner dans un tournoi 100% gratuit : c’est le challenge offert par winamax.net pour le "KING 5", le premier championnat de France par équipes de 5 joueurs.

Début de l’épreuve le 20 mai, grande finale le 8 juin. 5 000 joueurs (1000 équipes) sont attendus, dont plusieurs équipes de stars. Les 10 premières équipes seront primées...Et les 5 vainqueurs remporteront un séjour au Bahamas, avec pour chacun l’inscription au tournoi mythique de l’EPT !

Inscrivez-vous vite sur winamax.net ou demandez plus d’infos à Jérémy, le Gentil Organisateur !



FORUM
en direct


questions du jour

Posté le 20/02 à 16:11
"lorsque l’on abandonne ses cartes en cours de jeu au texas hol’dem peut on les montrer au autres joueurs ? merci de me repondre (...)"

> "Passer pro ?..." (suite)

Posté le 11/02 à 18:05 par mika
"bonjour tout le monde ! Je m’appele mickael et j’ai 19ans... Je suis etudiant en info (tu m’y a precedé aparemment^^). Je (...)"

Passer pro, c’est pas évident !...

Posté le 16/01 à 21:32 par MIK.22
"Je réponds ici à un message reçu ici, il y a quelques jours : Voila mes questions en combien de temps d’apprentissage peut on devenir un (...)"

> "Et si je passais pro ?..."

Posté le 8/01 à 22:33 par the QQ Qeens
"Bonjour Michel.J’ai plusieurs questions et conseils a te demander, cependant pour que tu puisse plus facilement me repondre il faut (...)"

> A table avec MIK22 (2)

Posté le 20/12 à 19:05 par scacos
"Bravo à vous deux, c’est brillamant joué, Je pense cependant que Michel aurait pu tenter un squeeze sur ce spot en surelançant preflop... (...)"

> A table avec MIK22... (1)

Posté le 20/12 à 18:47 par scacos
"Hello, a)Non. C’est un bon spot pour un squeeze play car 1 raise d’un joueur agressif et 2 call ne montrant pas vraiment de la force. (...)"