WSOP, du 30 mai au 16 juillet : demandez le programme et suivez nos champions !




05/10/2005
"Passer pro ?..." (suite)

Dans un précédent article, j’attirais l’attention de tous ceux d’entre vous qui "aimeraient bien passer pro", sur les difficultés à prévoir et les conditions à remplir.

J’égrenai des généralités. Car évidemment, il faut juger et se décider au cas par cas. En fonction de la situation actuelle(professionnelle, familiale, personnelle), du niveau de poker et surtout des qualités mentales. A chacun d’être lucide sur tous ces éléments avant de s’engager.

Un moyen terme peut être de garder sa situation actuelle tout en faisant du poker une activité complémentaire, lui laissant prendre une place plus ou moins importante dans son emploi du temps et dans son budget.

Personnellement, c’est la solution que je choisirais.

Mais maintenant, la parole est à vous !...

En lisant vos emails, je découvre des cas très différents : des étudiants, quelques retraités, un médecin spécialiste en psychiatrie, un informaticien,etc.

J’ai donc choisi aujourd’hui de vous présenter un cas particulier. Ce sera ensuite à vous de donner votre avis sur le forum et d’éclairer l’intéressé dans son choix. C’est lui qui vous le demande.

Nicolas a 26 ans. Il vit avec la charmante Aurélie et ils n’ont pas d’enfant pour l’instant. Ils habitent dans le Nord.

Aurélie et Nicolas

Nicolas a un Bac S mais il travaille comme docker à Dunkerque.

Un dur métier ? " Pas tant que ça, dit-il humblement, car aujourd’hui, la loi limite les charges à 50kg"... Moins léger quand même qu’un paquet de 52 cartes ! Et les horaires ne sont pas faciles à gérer non plus : selon l’arrivage des cargaisons, Nicolas ne sait jamais avant la veille s’il va travailler de 6h. à 14H., de 14h. à 22h. ou de 22h. à 6h. !

A ses moments libres, Nicolas joue au poker. Plutôt bien. Sur internet. Il gagne en tournoi et en cash game. Un peu. Il pense qu’il a encore des progrès à faire mais il aimerait devenir pro. Son problème ? Gagnerait-il suffisamment pour vivre et faire vivre une famille qui ne demande qu’à s’agrandir ?...

Je n’ai jamais rencontré Nicolas mais j’ai longuement parlé avec lui. C’est un garçon ouvert, sympathique, intelligent, sensible. Il s’inquiète de l’avenir. Comme tous ceux de son âge. C’est bien normal.

Alors, les docks ou le pok’ ? Le projet de Nicolas de devenir professionnel de poker est-il réaliste ou bien complètement dingue ?...

A vous de lui répondre sur le forum. Il lira avec attention vos avis et vos conseils. Il répondra aussi à vos questions si vous désirez en savoir plus sur lui...

Merci d’avance à vous tous et bonne chance à Nicolas !

MIK22



> "Passer pro ?..." (suite) 11 février 2009, par mika

bonjour tout le monde !

Je m’appele mickael et j’ai 19ans... Je suis etudiant en info (tu m’y a precedé aparemment^^). Je rèves aussi de grandes tables et de gagner ma vie au poker. Cependant, malgrés quelques chanceux qui ont une banque énorme, il est vrai que les stars de poker ont souvent plusieurs casquettes : TV,livre,pub... et comme l’un de vous le disait le sponsoring. il faut donc etre prudent, car très peu de joueurs gagnent leur vie en ne fesant qu’exclusivement du poker, et surtout pas les pros que l’on connait et que l’on voit au petit ecran. De plus,j’imagine que quand tu as comencé l’informatique, tu as devais ètre "amoureux" de sa. Je suis dans cette phase maitenant lol. Seulement, ce qui m’inquiète, c’est que si tu t’est lassé de l’informatique, qui est une discipline assez vaste, j’ai bien peur que tu finisse aussi par te lasser du poker qui est baucoup plus restreint, meme si, c’est vrai, il peu y avoir des variantes. Il faut donc faire attention ! Le mieux, je pense étant de varier les plaisir, je rejoin donc l’idee de l’annee allegee ou tu pourras continuer les deux activitees en parallele. (ta principale activitee doit etre ton job, surtout) ! Quand a moi, je vien de faire mon premier (et dernier) petit depot (100 euros quand meme) sur le net. Mon but est simple, m’adapter a petit niveau et commencer a me creer une petite bankroll, petit a petit. Le fait de jouer en argent réel n’es absolument pas pour le gain, c’est déja pour pouvoir un nouveau niveau de jeu puisque (malgrés mon age), l’aspet reflexion n’est plus assez poussé pour moi en argent fictif (le niveau moyen du pannel des joueurs n’est plus convainquant, et mème avec une grosse banqueroll en fictif.


> "Passer pro ?..." (suite) 20 décembre 2007, par Olivier(95)

Bonjour messieurs

Je suis ingénieur en informatique et je me lasse considérablement de ce métier que j’exerce depuis environ 6 ans (j’ai 26 ans). je gagne assez bien ma vie pour mon age mais aimerais changer de voie. le soucis : comment se vendre ailleurs en ayant un CV uniquement informatique ? aucune chance.. j’ai donc pensé a une de mes passions : le Poker.

seul hic : je DETESTE jouer online. je n’aime que le live.

quid ? comment faire ?

ou puis-je trouver régulièrement des parties lives ? pour dans un premier temps, aller tester mes connaissances (marre de jouer entre amis) et me dire si je peux continuer sur cette voie..

> "Passer pro ?..." (suite) 23 décembre 2007, par MIK22
Parties live dans les casinos et les cercles. Mais très difficile d’y gagner régulièrement à long terme aux tarifs les moins élevés (caves à 30€, 50€, 100€ ou 200€) en raison du prélèvement de la maison. Et en dehors de cela, pour toutes sortes de raisons expliquées dans mon article, je répète -une fois de plus !- que pro de poker n’est pas un métier facile...


> "Passer pro ?..." (suite) 19 décembre 2005, par Tristan

Je me permets de me joindre à cette discussion que je trouve très intéressante. Suisse d’origine, je vis actuellement à Montréal avec mon amie qui a obtenu une bourse pour sa thèse. Depuis quelques mois, je joue plusieurs heures par jour au poker et je m’en sors plutôt bien financièrement parlant. Pourtant, mon envie de me consacrer entièrement au poker s’estompe au fil du temps. Pourquoi ? Tout simplement à cause d’un phénomène très simple : la saturation !!! Je ne m’imagine pas (ou plus) passer des heures devant mon écran à enchaîner les parties et à jouer 4-5 tables en même temps au cours des 10 prochaines années. Depuis quelques semaines, j’ai trouvé un site plutôt facile où je remporte le 2/3 des parties heads-up à 50$ que je fais en limit hold’em. C’est rentable mais l’intérêt n’est pas vraiment au rendez-vous. Comment dès lors faire face à cette saturation ? Je vois 2 options possibles. La 1ère consiste à "varier les plaisirs" :
- jouer sur différents sites et aussi en live
- jouer à toutes les variantes et structures ( hold’em, stud et en no limit, pot, limit)
- avoir des activités annexes liées au poker (journalisme, sponsoring, etc)

avec le danger de se disperser et donc de ne pas dégager un profit important du poker. L’autre risque consiste à vouloir jouer des sommes plus importantes pour se fixer de nouveaux défis et aussi ressentir de sensations plus fortes. La 2ème option me paraît la plus viable à moyen terme et elle consiste dans les grandes lignes à faire du poker une activité accessoire. C’est clairement l’option que j’ai retenue. Pour conclure, le seul conseil que je pourrais donner est de se mettre sérieusement à l’anglais pour ceux et celles qui ont encore des difficultés linguistiques. Toutes les ressources intéressantes concernant le poker sont en anglais, à part quelques exceptions dont pokerfull. Je peux aussi conseiller la lecture de "Professional Poker : the essential guide to playing for a living" de Mark Blade (on le trouve c/o Amazon.com) qui fait très bien le tour de la question.

> "Passer pro ?..." (suite) 19 décembre 2005, par kipik

j’interviens aussi car l’idée me trotte dans la tête depuis un petit moment. Je suis globalement dans la situation de cashane, même si avec nettement plus d’cp pro, juste la pub (mon métier d’origine) ne parvenait plus à me faire bander. Va donc falloir trouver prochainement autre chose. Le poker ? Why not ? Je suis un joueur dans l’âme, je prend énormément de plaisir à ce jeu (une condition essentielle pour que je tienne une activité à long terme) et rester derrière un écran me convient parfaitement.

Mais il m’a fallu tester ce que ça donnait quand je passais de l’aspect ludique-plaisir à la contrainte de résultat de toute activité professionnelle. Se fixer des objectifs "temps". Des objectifs "chiffres". Rien de tel pour tuer le plaisir.

Depuis 9 mois, je ne bosse que ces aspects (et la technique, bien sûr, je n’aurais même pas la prétention de me dire bon joueur, il me reste encore de la lucidité). Et j’avais prévu de faire le point ce mois-ci. Bilan : 9 mois de poker intensif à tenir 4 à 20h par jour, 4 jours minimum par semaine, 40h minimum par semaine. Et en me forçant à ne pas quitter les limits .5/1 et 1/2 malgré les dizaines de milliers de mains qui s’accumulent et rendent les stakes vraiment ennuyeux...

Un vrai travail de forçat. Mais j’ai tenu. Et j’ai toujours autant de plaisir à jouer. Bonus : je commence à savoir dès le réveil si je dois jouer et combien. Je commence à sentir aussi à l’avance le bon moment pour faire un break. C’est pas encore parfait, il m’arrive, par exemple, encore de me relever à 5h du mat parce que je n’arrive pas à dormir et à retourner jouer alors que je sais pertinemment que je suis fatigué. La sanction est toujours au rendez-vous. Ce sont des comportements qu’on ne peut pas se permettre, amha, si on veut devenir pro. Jouer dans de mauvaises conditions, jouer moyennement en tuant le temps, tilter, font partie des plaisirs (si si) de l’amateur. Et ils ne sont pas simples à éliminer.

Pour autant, mes objectifs "chiffres" ne sont pas bons. Je suis certes positif, aucun souci, mais une trop grande part de mes "bénéfices" part dans des "expériences ludiques".

Aussi le bilan est-il mitigé. Il est évident pour moi que je ne suis pas encore dans un état d’esprit qui permettrait de se dire pro (sans compter le talent...). Du coup, je m’impose une seconde série d’exercice en janvier-février, cette fois nettement plus axée sur les chiffres. Va pas être facile, mais revenir ensuite à un poker purement ludique ne serait pas non plus un drame. Loin de là !

quoi qu’il en soit, joli blog m’sieur abecassis ;)



> "Passer pro ?..." (suite) 19 décembre 2005, par Cashane

J’envisage également de passer pro, à plus ou moins long terme, mais ma situation est assez différente aussi bien de celle de Nicolas que de celle des autres intervenants. A 33 ans, je n’ai que 2 ans et demi d’expérience professionelle (en tant qu’analyste programmeur) et j’ai passé le reste de ma vie adulte à jouer, à des jeux de réflexion d’une part (échecs, magic, shogi, go..), à desjeux sur ordinateur d’autre part. Cela fait à présent 5 ans que je suis sans emploi et rmiste depuis un peu moins de 3 ans. Je joue au poker online intensément depuis Février seulement, même si j’ai beaucoup joué en live en amateur quand j’étais étudiant. Je me suis concentré sur le no limit hold’em et j’ai commencé à gagner régulièrement depuis Juillet. Je joue actuellement en no limit 200 sur Pokerstars, mais n’ai pas suffisament de données pour estimer mon gain horaire (ça démarre plutôt bien, en ne jouant qu’une seule table, avec du 35$/h sur les premières 25h.. Mais il est évidemment *extrêmement* improbable que je puisse maintenir un tel rythme de gain sur le long terme). J’ai une idée claire de la façon dont je souhaite gagner ma vie grâce au poker. Je ne prévois pas de jouer live, sauf à l’occasion pour de gros tournois, en prenant cela plus comme des vacances que du vrai travail. Mais l’essentiel de mon activité professionelle se passera devant l’écran et en cash game. Je sais au moins que passer mon temps devant un écran d’ordinateur ne me gêne aucunement, étant donné que c’est ce que j’ai fait les 7 dernières années. Je n’envisage pas d’échouer. Mais je ne commencerai à me considérer comme professionel que lorsque j’aurais accumulé sur toute une année des gains largement imposables.

Les seuls conseils (ou remarques, plutôt) que je suis à même de donner sont les suivants :

- Pour juger de façon assez précise de son gain horaire à une limite donnée, en no limit hold’em, il faut plus de 300 heures avec un jeu régulier (ie en jouant toujorus au même niveau) (150 heures en jouant 2 tables en meme temps, ou 75heures en enjouant 4).

- Il faut à mon avis au moins quadrupler ce temps pour savoir si l’on est un joueur régulier (je ne parle pas des passages de chance et de malchance, pour ça les 300heures suffisent.. Je parle de mantenir la même qualité de jeu d’un mois à l’autre). Si l’on a pas un niveau de jeu régulier, il vaut mieux compter ses gains sur toute une année de jeu intensif (2000 heures de jeu+, c’est à dire 100 heures effective à jouer si l’on joue sur 2 tables.) pour savoir ce qu’on vaut. La régularité de jeu doit cependant s’acquérir plus ou moins vite, avec l’expérience.

- Le fait de jouer 5 à 8 heures par jour est terriblement plus éprouvant que le fait de jouer 2 heures tous les soirs et demande beaucoup plus de discipline. Si on compte être pro en cash game avec un rythme de jeu élevé, il faut donc se maintenir en bonne forme physique, et il faut s’attendre à ce que ses résultats a un rythme de jeu soutenu sur une période prolongée ne soient pas forcément aussi bons qu’avec un rythme plus irrégulier.. Autrement dit : le fait d’avoir de bons résultats en tant qu’amateur ayant une activité autre à côté ne garantit pas de bons résultats en tant que professionel.. De ce point de vue le conseil donné plus haut de se prendre une année sabbatique pour tenter l’aventure me semble effectivement avisé.

Ceci dit, je pense qu’on peut à mon avis gagner "correctement" sa vie en jouant à un rythme assez peu élevé, seulement 2 3 heures par jour et 5 jours par semaine.. Ca permet plus de régularité, mais évidemment beaucoup moins de gain potentiel par rapport à la bankroll qu’on a.

- Enfin, puisque c’est un jeu où il faut être discipliné et fort mentalement, il ne faut pas avoir peur et il faut avoir confiance en soi. Donc tous les conseils qu’on te donne ici concernent la prudence et le réalisme qu’il faut avoir, mais ne sont surtout pas là pour te faire peur : Loic a tort, être professionel de poker est tout à fait possible, et il y en a déjà beaucoup.

Cashane.


> "Passer pro ?..." (suite) 18 décembre 2005, par Aaron.f (Nicolas)

Moi je ne vais te donner que deux petit conseil :

J’ai vu t’est résultat sur le net (forum de Dunkerque), tu a largement les capacité pour mettre l’équivalent d’un an de salaire de coté plus de quoi jouer et prends toi une année sabbatique sans quitté ton travail, renseigne toi bien au prés d’un syndicat ou autre mais il me semble que sous certaine condition (ancienneté, post, etc..) ton patron et quasiment obliger d’accepté.

Deuxième conseil (contradictoire désolé), n’écoute pas trop les conseils des autres et suis ton instinct, personne d’autre que toi-même ne peut savoir ce qui est bon pour toi.


> "Passer pro ?..." (suite) 25 octobre 2005, par DasAmnesiac
Salut Nico. J’ai lu l’article de Michel qui parle de ton envie de passer pro au poker ; mon avis est qu’il faut prendre ton temps pour acquérir plus d’expérience au niveau de grands tournois car j’ai lu plusieurs de tes messages et tu parles bcp de parties sur internet qui sont très différentes des parties réelles ou il faut prendre en compte ton aptitude a "cacher tes émotions" ou tout du moins savoir t’en servir. Je dois avouer que la question que tu te poses, je me la pose régulièrement mais je me dis que j’ai le temps (nous avons à peu près le meme age) donc je préfère continuer à progresser, mettre de l’argent de coté (autant que possible lol) avant de faire "le grand saut" dans des tournois importants. J’ai lu toute la note de Nightanday, son expérience est très parlante et ses conseils extrèmement avisés. Je pense qu’il faut que tu profites du temps que tu as maintenant pour lire et relire tout ce que tu trouves sur le poker (moi j’y passe mon temps libre et j’apprend énormément sur le poker, surtout les petites choses qui font, je trouve, la différence) et que tu ne vois pas trop grand au départ : je tiens un fichier excel ou je note tous mes résultats, j’ai gagné (à qq chose près car je n’ai pas le chiffre sous les yeux) 35% des parties auquelles j’ai pris part (1*1 , 6 seats, 9 seats de 0.1 à 20$) ; j’estime qu’il faut que j’arrive à 50% pour passer sur des tables plus importantes et ainsi de suite ; le message que je veux te faire passer c’est d’assurer au maximum tes arrières car je travaille pour une banque et j’ai vu tellement de personnes voir trop vite trop grand, "se vautrer" et ne pas s’en remettre que je suis convaincu qu’il faut faire très attention à partir du moment ou on joue son argent et qq part une partie de sa vie car devenir pro c’est cela. En tout cas, je te souhaite bon courage et espère que tu réaliseras ton rêve !

> "Passer pro ?..." (suite) 19 octobre 2005, par YAYA
GL
> "Passer pro ?..." (suite) 14 décembre 2007, par x crize

salut nico x crize je me permet d’intervenir a ta discussion tous d’abord est tu pret a tous sacrifie amie et petite amie a ki tu dois tenir, a tu parle a ta femme de ton projet. parce k sent l’acord de ta femme tu seras pas concentre dans ton jeu,quel genre de pro veut tu etre : 1 pro dans l’ombre ki jouer ke sur internet et dans des cash game et choisis des tables pour plume des pigeons et gagne une payer reguliere plus ou moins ou as tu plus d’ambition etre une superstars avoir des sponsors des contrats a suivre a la lettre voyager d’hotel en hotel en solitaire.

je me poser la meme kestion et ce ke je veux faire me mettre des securites,me faire une bankroll concekante prend 1 mois sans solde ou jouer pendant les grande vacance 1 mois et voir si je peut tenir la route gere ma bankroll.faire comme un pro, k j’admire daniel negreanau il fesais le transit du canada a vegas il se fesai une bankroll des kil perdais il repartait au canada sans faire une autre et sa a finie par payer.

sinon tend fait pas se ki tu ne tue pas te rend plus fort ecoute ton coeur mec et fonce on n’a kune vie et tu risque de le regrette si tu tente pas l’experience.

parle en a ta femme ki j’espere t soutiendra sa t motivera tinkiete et prend le maximum d’infos les livres les cours sur internet avec françois montmirel et justement il vient dans publie un livre "passer pro" sa te donnera un idee plus large.

bonne chance dans tes choix a++



> "Passer pro ?..." (suite) 15 octobre 2005, par
vas y Nico, t’es le meilleur !

> "Passer pro ?..." (suite) 12 octobre 2005, par Antoine

Nicolas ! ton email chidenuvo@aol.com ne fonctionne pas ! j’ai tenté de t’écrire à chidenuvo@aol.fr au cas où....

tiens moi au courant ;) l’adresse du forum de dunkerque : http://pokeradk.forumactif.com

je t’y expliquerai notre fonctionnement ;)

à bientôt

> "Passer pro ?..." (suite) 13 octobre 2005

j’ai fait une erreur de frappe, sorry. mon mail est chineduvo@aol.com

nicolas



> "Passer pro ?..." (suite) 12 octobre 2005

si tu veux que je t’explique plus en detail ce sera avec plaisir.

amicalement.

nicolas


> "Passer pro ?..." (suite) 12 octobre 2005
pour etre neutre il faut en gagne 52.5%

> "Passer pro ?..." (suite) 12 octobre 2005, par cappelleweb
IL y a une chose que je ne comprends pas : En Head-Up, vu que sur pokerstars, c’est du 20+1 et que tu réalises 55 pourcents de gain, tu es donc neutre (gain compensé par les frais PS ) ?

> "Passer pro ?..." (suite) 10 octobre 2005

C’est Nicolas...Je vous remercie sincèrement de vos témoignages !

Pour l’instant je gagne 1,8 gros blind de l’heure en cash game (Texas limit). J’ai quelques résultats en tournoi également. J’ai aussi beaucoup joué en tête-à-tête à 20$ sur www.poker.fr (vcpoker) avec 55% de victoires sur 6000 rencontres. Chaque match durant à peu près 5 mns chacun, cela fait un taux horaire de 12$ environ, presque la même chose que mon travail sur le port de Dunkerque...lol !...Mais c’est plus monotone et assez éprouvant.

Malgré tout, passer pro est pour moi un rêve que j’aimerais voir devenir réalité ! Mais pour l’instant je garde les pieds sur terre (du moins j’essaie...) car je sais que j’ai encore beaucoup à apprendre, en particulier sur le mental. A ce propos, je vais encore solliciter votre avis sur ce forum : j’aimerais bien que vous parliez de vos expériences, que vous me disiez quelles sont à votre idée les qualités mentales requises. Quelles est leur place en pourcentage par rapport à la chance et par rapport à la technique ? Font-elles vraiment la différence ?...Personnellement je le crois et c’est là-dessus que je dois progresser : je me laisse parfois griser par une série de gains ou abattre par une longue période de perte et je vois bien que mon jeu s’en ressent !

Bref, je n’ai pas encore les reins assez solides (un comble pour un docker ! lol...) pour pouvoir faire de ma passion mon métier. Je sais que c’’est au contact des joueurs "pros" et grâce à leurs avis que je pourrai m’améliorer et y arriver. Voilà pourquoi- comme je ne connais personne dans ce secteur, à part Michel, vos témoignages me font plaisir et me sont précieux !

Encore merci et good luck à tous. Amicalement,

Nicolas

PS. Pour le poker à Dunkerque, no problem ! Voici mon email : chidenuvo@aol.com

> "Passer pro ?..." (suite) 11 octobre 2005, par Vincent

Salut Nicolas,

Le mental est bien sûr primordial...Le mieux est d’avoir un mental de robot (attention je parle de mental et pas de jeu)...Mais nous ne sommes que des humains. On parle souvent de période de TILT et cela est la base. Savoir controler cette periode de TILT est vital. Autre chose, ne pas dériver de ce qu’on avais prévu à l’initial. La fatigue et les autres sont des facteurs qui te font dériver vers ce que tu ne voulais pas et ça peut faire mal. Voilà de ce que je peux dire de mon expérience....

Courage, Vincent



> "Passer pro ?..." (suite) 7 octobre 2005

Nicolas,

Si vous avez les qualités nécessaires pour devenir pro et si vous n’avez pas les défauts de beaucoup de joueurs même trés bons eh bien lancez vous... :

CREEZ VOTRE ENTREPRISE

Vous gagnerez bien mieux votre vie qu’un pro au poker.

Au bout de quelques années, quand vous serez à l’abri du besoin, vous pouvez envisager de passer semi pro et augmenter vos revenus en jouant au poker. Gael

> "Passer pro ?..." (suite) 9 octobre 2005
Créer son entreprise et se lancer comme indépendant est loin d’être une vie exempte de tout risque et de soucis multiples. De plus, le cash nécessaire au départ est souvent important vu la frilosité des banques. A choisir, je vote pour la vie de joueur pro.


> "Passer pro ?..." (suite) 7 octobre 2005, par Antoine

Salut nicolas !

C’est vraiment à toi de voir si tu penses avoir le niveau pour passer pro ! Les parties sur internet ne sont peut-être pas du même accabit que les tournois réels ! En tout cas, vu que tu es de Dunkerque, ce serait pas mal qu’on puisse se rencontrer, en effet je suis de dunkerque et avec quelques amis réunis par le biais d’internet (une quinzaine de personnes) on joue assez régulièrement au poker sur dunkerque...si tu es intéressé pour nous rejoindre, tu serais le bienvenu !

à bientôt j’espère, Antoine


> "Passer pro ?..." (suite) 6 octobre 2005, par Nightanday

Salut Nicolas, Ton projet de devenir un pro du poker n’est pas dingue mais demande d’être réaliste avant de se lancer dans cette aventure. Parlons chiffres avant toute chose. Tu signales engranger des gains réguliers tant en cash game qu’en tournoi. As-tu pu les quantifier mensuellement ? Sur quelle durée ? Suffiseraient-ils pour te permettre de vivre ainsi que ta compagne ? Possèdes-tu une réserve financière suffisante pour pallier à toute période plus ou moins longue sans gain que tout professionnel rencontre toujours tôt ou tard ? Outre l’aspect des chiffres, ne néglige pas l’aspect psychologique qui est tout aussi important. Es-tu prêt dans la tête à passer plusieurs semaines au travers ? Penses-tu être assez fort mentalement pour ne pas répercuter dans ta vie de couple les difficultés que tu rencontreras ? Etc. Si je te pose ces questions c’est parce que j’y ai été (et je le suis toujours) confronté dans mon existence. La vie d’un pro n’est pas toujours "rose"... Personnellement, je me suis lancé avec mes économies de l’époque ($50 000)en 1990 à l’âge de 32 ans comme joueur pro à temps plein au blackjack. J’ai parcouru l’Europe et les Etats-Unis durant prêt de 4 ans. Une vie éreintante et stressante, je ne te le cache pas. Je jouais 300 heures par mois. Pourquoi avoir arrêté ce mode de vie en 1994 ? Cela devenait de plus en plus difficile d’exercer ce type de job vu les contre mesures nombreuses que les casinos prenaient à l’encontre des compteurs. De plus et cela sans vantardise de ma part, j’étais un vrai king du comptage et les nombreux contacts que j’avais noués pendant ces années me donnaient la possibilité de former moyennant finances des joueurs au travers de séminaires, de cours privés et de bouquins . Monnayer ainsi son know how était très intéressant et me permettait après toutes ces années à parcourir les casinos de la planète à "souffler" tout en vivant aisément et tout en profitant enfin des plaisirs que la vie peut offrir. En 2000, j’arrête ce job et j’investis mes sous dans des affaires plus "classiques" comme l’immobilier et des commerces. L’envie de me lancer également comme joueur pro au poker me chatouillait l’esprit depuis 2003. J’ai profité de l’année 2004 et des 6 premiers mois de 2005 pour me désengager petit à petit de mes affaires. En juillet, j’étais libre. Un mois de vacances avec mon épouse et mon petit garçon en août et j’ai démarré ce nouveau challenge début septembre. Je me donne 18 mois AVANT de pouvoir en vivre. Pour cela, j’ai les réserves ad hoc. Pourquoi une période aussi longue alors que j’aurais pu foncer financièrement immédiatement sur les tables $10/$20 No Limit de Poker Stars ? Par expérience et par prudence (j’ai vu tant de joueurs soit disant pros au blackjack se casser la "gueule" financièrement...), je veux m’obliger à souffrir et à grimper un à un les échelons (et voir ainsi si je suis capable..)et à construire mon capital jeu non pas avec mon propre capital mais avec les gains que j’espère engranger durant cette année. C’est pourquoi, je n’en suis encore après 5 semaines de jeu qu’aux tables $0.25/0.50 NL. Mon capital actuel est de $ 3227 ($ 2000 injecté au départ et 1227 de gain ). Je compte passer d’ici peu aux tables $ 0.50/1.00 NL. Et qui sait d’ici un an et demi aux tables max. Cette pauvre expérience de 5 semaines en temps m’a déjà prouvé que rien ne sera facile et que l’argent ne tombera pas du ciel. La souffrance est déjà au rdvs. Mais je suis persuadé que c’est le prix à payer. Trois dernières remarqes à apporter : 1. Avt de plonger comme pro au blackjack en 1990, j’avais passé une année complète à maîtriser les techniques américaines de comptage les plus pointues 2. Avt de plonger au poker, j’ai passé quelqes mois à lire et relire différents ouvrages traitant du sujet 3. Même si je n’ai jamais rencontré MIK22, je le suis depuis des mois au travers de ses interventions via le forum du club Poker ou via son forum ou encore sur Pokers Stars lorsqu’il joue. J’apprécie autant sa façon de disserter que sa façon de jouer. Quel talent Michel ! Je ne me lasse pas.

Bonne chance à toi Nicolas. Nightanday


> "Passer pro ?..." (suite) 5 octobre 2005, par Vincent

Salut Nicolas,

Je pense que pour passer pro il faut penser ET FAIRE de la même façon que la création d’une entreprise. Pour créér son entreprise il faut faire un business plan SOLIDE. Pour cela, il faut faire une étude de marché et faire un plan de financement. Ecrire son projet est important....Et attention un business plan est toujours plus optimiste que la réalité.

Pour passer pro je pense qu’il faut faire de même. Tu écris ton business plan avec 3 grands chapitres : Ton idée (ça peut paraitre con mais il faut écrire ce qu’on veut faire et tu verras des différences par rapport à ce que tu as imaginé), ton étude de marché (qui sont tes clients, cad qui est censé être battable ?) et enfin ton plan de financement sur 3 ans(généralement on en fait 3 : un pessimiste, un réaliste et un optimiste). Si tu fais tout cela avec sérieux alors fonce....

Bon courage Vincent


> "Passer pro ?..." (suite) 5 octobre 2005, par Loic

Salut nico,

Pour moi, il faut stopper les machines du pok et se concentrer sur autre chose. Je ne crois pas que l’on puisse passer pro de poker...C’est dur, mais ma seule ambition est de faire du poker un divertissement, bien loin de moi l’idée d’en faire un metier.

Amicalement, Loic






NEWS

Perf française aux WCOOP

Octobre 2008 18:26
Aux World Championships Of Online Poker, organisés comme chaque année par le site Pokerstars, le Français "BOLLPOKER" s’est adjugé la 8ème place du Main Event (sur 2185 joueurs !) et la somme de 196 650$. Jolie performance de celui qui n’est autre que Thierry Bolleret, directeur du poker au Cercle Wagram.

Le succès de Cannes

Septembre 2008 00:50

La finale du Partouche Poker Tour qui vient d’avoir lieu du 3 au 7 septembre, au casino Palm Beach de Cannes, a tenu toutes ses promesses : 479 joueurs, un prize pool de plus de 3 Millions d’euros, une organisation sans faille, une couverture médiatique sans équivalent et la présence de nombreuses stars internationales, dont Phil Ivey, Chris Ferguson, Erica Schoenberg, Evelyne Ng, David Williams, les frères Mizrachi, Sorel Mizzi, le "Great Dane" Gus Hansen, Glen Chorny (vainqueur de l’EPT Monte Carlo), Juha Helppi,... Côté français, aux côtés de nombreux joueurs issus des satellites de qualification, les meilleurs s’étaient aussi déplacés : David Benyamine, Patrick Bruel, Jan Boubli, Fabrice Soulier, Pascal Perrault, Thomas Fougeron, Paul Testud, Emile Petit...et le Team Winamax presque au complet, prêt à entamer une nouvelle saison sur les chapeaux de roue !

Alain Roy, ou comment...
transformer 125€ en 1 million

A l’arrivée pourtant, après 4 journées marathons (dont un day 3 qui aura duré seize heures), c’est un outsider, le sympathique Montpelliérain Alain Roy qui remporte le plus grand tournoi français à ce jour...

1-Alain Roy

2-Claudio Rinaldi (Suisse) 511 000€

3-Antonin Teisseire 335 000€

4-Stéphane Bazin 225 000€

5-Philippe Narboni 156 000 €

6-J-Ph. Rohr 123 000€

7-Brice Cournut 105 500€

8-MIK.22 78 000€

9-Gus Hansen 58 000€

Patrick Bruel et Michel Abécassis
discutent stratégie pendant un break

"KING 5" :
100 000$ de prix

Avril 2008 23:32

100 000$ à gagner dans un tournoi 100% gratuit : c’est le challenge offert par winamax.net pour le "KING 5", le premier championnat de France par équipes de 5 joueurs.

Début de l’épreuve le 20 mai, grande finale le 8 juin. 5 000 joueurs (1000 équipes) sont attendus, dont plusieurs équipes de stars. Les 10 premières équipes seront primées...Et les 5 vainqueurs remporteront un séjour au Bahamas, avec pour chacun l’inscription au tournoi mythique de l’EPT !

Inscrivez-vous vite sur winamax.net ou demandez plus d’infos à Jérémy, le Gentil Organisateur !



FORUM
en direct


questions du jour

Posté le 20/02 à 16:11
"lorsque l’on abandonne ses cartes en cours de jeu au texas hol’dem peut on les montrer au autres joueurs ? merci de me repondre (...)"

> "Passer pro ?..." (suite)

Posté le 11/02 à 18:05 par mika
"bonjour tout le monde ! Je m’appele mickael et j’ai 19ans... Je suis etudiant en info (tu m’y a precedé aparemment^^). Je (...)"

Passer pro, c’est pas évident !...

Posté le 16/01 à 21:32 par MIK.22
"Je réponds ici à un message reçu ici, il y a quelques jours : Voila mes questions en combien de temps d’apprentissage peut on devenir un (...)"

> "Et si je passais pro ?..."

Posté le 8/01 à 22:33 par the QQ Qeens
"Bonjour Michel.J’ai plusieurs questions et conseils a te demander, cependant pour que tu puisse plus facilement me repondre il faut (...)"

> A table avec MIK22 (2)

Posté le 20/12 à 19:05 par scacos
"Bravo à vous deux, c’est brillamant joué, Je pense cependant que Michel aurait pu tenter un squeeze sur ce spot en surelançant preflop... (...)"

> A table avec MIK22... (1)

Posté le 20/12 à 18:47 par scacos
"Hello, a)Non. C’est un bon spot pour un squeeze play car 1 raise d’un joueur agressif et 2 call ne montrant pas vraiment de la force. (...)"