WSOP, du 30 mai au 16 juillet : demandez le programme et suivez nos champions !




17/11/2006
Hold-up à Amsterdam

Voici un coup du Master Classic d’Amsterdam 2006. Vous allez voir, c’est vraiment un duel de haute voltige, un coup d’un autre monde entre deux champions. Attachez vos ceintures !...

Blinds : 500-1000, antes : 100. Il reste environ 70 joueurs en lice, la moyenne est à un peu moins de 50 000 jetons et nous sommes à la table des deux "chipleaders", l’Anglais Surinder Sunar et le Français Jonathan Fhal, qui sont ont respectivement 99 000 et 113 000. Tout le monde Passe jusqu’à Surinder qui est de Small Blind et relance à 4000. Jonathan Fhal qui est de Big Blind Paye...

Surinder Sunar et Jonathan Fhal : duel au sommet

Les deux joueurs se connaissent et se respectent. Surinder Sunar, l’Anglais aux allures de fakir birman, est un "vieux briscard", aussi à l’aise dans les gros cash games que dans les tournois puisqu’il a notamment remporté le WPT à Paris en 2004. Un palmarès éloquentpour un joueur dont les tics et l’éternelle bouteille de bière cachent une subtilité et une capacité d’analyse hors du commun. Jonathan Fhal, lui, est un brillant jeune joueur, vif, qui sait tout de la technique et de comment s’en écarter avec une grande créativité...

Le Flop arrive : 2[0-K] - 4[0-T] - 7[0-P]

Surinder parle le premier et mise 4000 ;

Jonathan observe la situation et relance à 12 000 ;

Sunar réfléchit longuement, hume l’ambiance, scrute son adversaire et....Il relance à 36 000.

Le Français prend à son tour beaucoup de temps....Et il paye !

Il est clair qu’à ce stade, les deux joueurs risquent leur tournoi. Chacun élabore un plan et essaie d’anticiper sur les différentes réactions possibles chez l’adversaire.

Pendant ce temps les spectateurs et les journalistes qui suivent le coup - dont Benjamin Gallen et Arnaud Jullien, que je remercie pour avoir saisi et rapporté les détails de cette main - essaient d’imaginer ce qui se passe : ces deux champions peuvent-ils se mettre ainsi en péril sans avoir un gros jeu, alors qu’ils sont parmi les chipleaders et qu’on est encore loin de la finale ? Qui a quoi ? Assiste-t-on à un bras de fer pour la domination de la table, où l’un des deux, voire les deux, seraient en bluff ?...

Tout le monde retient son souffle alors que la 4ème carte commune arrive sur le tapis :

Turn : 6[0-P]

Au Turn, on sait qu’il va se passer
quelque chose...Mais quoi ?
.

Surinder tape sur la table pour dire : "Check". Cela veut-il dire qu’il était en bluff ? Qu’il a du jeu mais redoute un brelan ? Ou alors qu’il a un jeu énorme et cherche à noyer son adversaire ?

C’est à Jonathan de réagir... Il mise 35 000 !

Il y a maintenant 115 000 jetons sur le tapis. C’est le plus gros pot du tournoi à ce stade...

Surinder Sunar se met à réfléchir. Il est secoué de tics mais semble concentré, plongé dans son analyse, essayant de passer en revue toutes les possibilités. En même temps il dévisage son adversaire, le scrute sur toutes les coutures. Quant à Jonathan, il essaie de rester impassible mais, alors qu’il vient d’engager la plus grosse part de son tapis, on imagine son stress à l’intérieur. Stress qui ne peut qu’augmenter car Surinder réfléchit toujours, depuis plusieurs minutes...4, 5, 6, HUIT MINUTES que cela dure !....

Un joueur de la table finit par demander : "TIME !". L’arbitre arrive et énonce la règle : Surinder n’a plus qu’une minute pour prendre une décision, faute de quoi il sera déclaré hors du coup.

Surinder réfléchit, observe...
Jonathan joue-t-il la comédie ?

Surinder Sunar grimace. Il n’a pas l’air de vouloir lâcher. Mais il se résigne et finalement... Il jette ses cartes !

Immense soulagement chez Jonathan Fhal qui montre...

D[0-P]5[0-K]

Un BLUFF TOTAL ! Et un coup de massue pour Surinder Sunar qui se tasse sur son siège.

L’Anglais ne s’en relèvera pas et sera éliminé en 28ème position. Jonathan, lui, se fraiera un chemin jusqu’en table finale et terminera 6ème du Master Classic d’Amsterdam. Il aura quelques regrets car, dira-t-il modestement quand on le félicitera pour ce bluff magnifique : "....Il faut aussi parler de ma déglingue en finale où j’ai cru bon d’être l’attaquant au lieu de rester tranquillement derrière mes jetons."

Je n’ai pas vu la finale mais ce coup qu’il a réussi, avec D-5 dépareillés contre un joueur de la trempe de Surinder, est digne d’entrer dans la légende No Limit Hold’em. Relisez-le encore et encore, étudiez-le à fond et vous arriverez probablement à la même conclusion que moi : sa manoeuvre était risquée mais sa réussite ne doit rien au hasard !

Que pensez-vous de la manière dont Jonathan Fhal a conduit le coup ? Quel a été son raisonnement ? Quelles pouvaient bien être les cartes de Surinder (que personne n’a vu sauf lui) ?....Je vous invite à en débattre.

Donnez votre avis à propos de cette main sur le forum de WAM-POKER.COM

MIK.22

(Remerciements à Benjamin Gallen, et à Arnaud Jullien pour les photos)



> Hold-up à Amsterdam 24 décembre 2006, par zoulofsky

Bien il a un tirage suite au 2 bouts au turn alors c’est jouable au turn, par contre payer pour arriver jusqu’au Turn c’est bien de la folie pure.

Surinder aurait du faire tapis au flop.

Il serait bien interessant de voir la 5e carte et le jeu de Surinder ... lol


> Hold-up à Amsterdam 4 décembre 2006, par arsa
jhonatan a vu tout de suite que l’anglais n’avait pas miser avec une petite paire,surement as roi,ou unr paire déjà faite assez haute ,le français a bluffer la suite....et voilà ....un joli tapis !!

> Hold-up à Amsterdam 28 novembre 2006, par ACF
je pense que le coup est executé à la perfection tout simplement que la relance de 36 000 de surender me pârait très douteuse si il a gros jeux puisqu’il n’y a aucun tiragesur ce flop. ET si le français colle fais tapis il peut être payr si il se couche (il a perdu 12 000 ). Alors en collant il sait que peut etre une Q le fait gagner que si surender check il a gagner donc je trouve cela parfaitement executer. Bravo à lui et je peux vous garantir pour avoir joué avec lui que vous le reverrez .

> Hold-up à Amsterdam 24 novembre 2006
On peut aussi se demander si c’est bien joué de montrer sa main alors que l’autre se couche. Faut voir comment il a joué par la suite. Mais a mon avis il a dû arreter de bluffer.

> Hold-up à Amsterdam 23 novembre 2006, par Enigma
Est-ce bien joué de se frotter à un gros tapis avec Q5o quand on est chipleader ? Je ne pense pas. Il me semblait que la bonne tactique était d’affronter les tapis moyens. C’est passé cette fois mais ce n’est sûrement pas profitable sur le long terme. Si ça avait foiré, il l’aurait regretté. D’ailleurs c’est ce qui est arrivé plus tard dans le tournoi où il regrette avoir était l’attaquant.
> Hold-up à Amsterdam 24 novembre 2006

Justement c’est parce qu’il est presque impensable qu’il tente ce bluff contre un CL de cette qualité qu’il a une chance de fonctionner.

Plus un bluff parraît improbable plus il a de chance de marcher.

De même je ne pense pas qu’il tente ce style de bluff très souvent.

(PS : il lui restait une chance sur la river s’il était call)



> Hold-up à Amsterdam 22 novembre 2006

Personne n’essaie de refaire le raisonnement de Jonathan ou de deviner la main de Surinder ? Ca ne vous interesse pas, c’est pourtant ca qui est important. Le poker ce n’est pas que de la strategie, c’est aussi de la tactique, alors je me lance : Pour le premier call (préflop), il s’agit simplement de se faire respecter à la table sans ceder la domination a l’autre gros tapis. Au flop, Jonathan relance car , au vu des petites cartes, il est fort possible que Surinder n’ait rien ( grosses cartes), il tente donc ici de voler le pot, en faisant croire a une petite paire chez lui. La surrelance de Surinder est a mon avis le move clé du coup. Il a un jeu mais il craint quelquechose (sinon il calle, avec un brelan par ex, pour noyer l’adversaire). Je le mets donc avec une overpaire, craignant un brelan. La ou c’est tres fort de la part de Jonathan, c’est qu’ il décide de simuler le brelan en callant avant de miser au turn, comme le detenteur d’un brelan le ferait, craignant le surbrelan a la riviere et la perte d’un pot enorme.

Tres risqué mais très fort a mon avis.

> Hold-up à Amsterdam 22 novembre 2006, par Spike06

C’est bien beau de refaire le raisonnement en se mettant à la place de Jonathan. Mais si on se mettait maintenant à la palce de Surinder....

Jonathan relance très fort au flop alors que ce dernier est anodin. Surinder ; qui avait probablement une over-paire pouvait très bien le voir en bluff et donc payer à la turn. Une relance si forte sur le flop pouvant laisser penser que Jonathan n’avait pas de brelan mais au mieux une paire. Il aurait attendu la turn pour relancer avec un brelan en toute logique. Le coup ne me semble donc pas imparable techniquement.

Je persiste à dire que la seule chose qui a fait la différence, c’est les tripes. L’un étant prêt à risquer sont tapis et l’autre préférant ne pas s’aventurer trop loin.

> Hold-up à Amsterdam 22 novembre 2006, par ToxicFlop

"Je persiste à dire que la seule chose qui a fait la différence, c’est les tripes. L’un étant prêt à risquer sont tapis et l’autre préférant ne pas s’aventurer trop loin."


Tu peux résumer ainsi la plupart des gros coups de poker ! Ne pas s’aventurer trop loin, ou encore pousser son adversaires à ses limites, c’est bien un concept important du poker, non ?

Il n’y a pas qu’un brelan qui batte une paire sur ce tableau. Ces joueurs sont parfaitement capables de jouer des mains très spéculatives pour tenter de gagner un gros pot - comme cela pourrait être le cas ici.



> Hold-up à Amsterdam 22 novembre 2006
Surinder a peut etre cru qu’il avait touché une suite.En l’imaginant avec 3 et 5.


> Hold-up à Amsterdam 20 novembre 2006, par nimp
Ca ne vaut pas encore le bluff de Phil Ivey :) http://www.youtube.com/watch ?v=LEfLXr3eSxs
> Hold-up à Amsterdam 20 novembre 2006
La main est interessante, et meme si certains "critiquent" de maniere blazee qu’ils ont deja vu ca sur le net ou en live, merci a Michel d’en faire un resume, c’est ce que l’on aime en venant sur ce blog !!
> Hold-up à Amsterdam 21 novembre 2006
c’est pas une critique mais il faut relativiser aussi. D’accord il faut essayer de se mettre a la place du joueur pour comprendre l’enjeu de ce coup, mais cela ne reste qu’un jeu et des coups comme ca ce joue par centaine tous les jours sur le net. Mais la tension n’est pas palpable.



> Hold-up à Amsterdam 19 novembre 2006

bonjour,

Deux choses tres impressionnante dans ce coup pour mois :

1 Juste caller la relance sur le flop alors qu’il est en plein bluff. Il essaye de voler le coup, l’adversaire relance..... Là 999 sur 1000, on se couche ou pourquoi pas, on sur relance. Mais, là, il call.... Pour ne rien aller voir !!... mais il sait qu’il parlera le premier après la turn, a priori un avantage sur un tel coup.

2 Après son bet en bluff total sur la turn, et là je trouve cela magnifique en terme de stratégie, bien que son adversaire réfléchisse 8 minutes, CE N’EST PAS LUI QUI DEMANDE LE "TIME". Une sublime maîtrise de ses nerfs pour ne pas donner d’indication.

Bravo

Jérôme

> Hold-up à Amsterdam 20 novembre 2006, par Al
Salut, il ne parle pas en premier à la turn.


> Hold-up à Amsterdam 19 novembre 2006, par Spike06

Tu es un peu dur. Ce coup vient d’un autre monde parce qu’il a eu les tripes de le faire face à Surinder Sunar dans un tournoi aussi important et que ce bluff lui a peut-être permis d’atteindre la table finale.

Maintenant, il est vrai que ce genre de bluff est bien joué que s’il est gagnant. Si Surinder paye il perdait une grande partie de son tapis et on aurait dit qu’il n’avait pas besoin de se mettre en danger à ce moment là du tournoi puisqu’il avait un gros tapis.

J’ai aucune expérience en la matière mais après tout c’est peut-être comme ça qu’il faut faire pour aller loin dans un grand tournoi. Tenter le bon coup de bluff au bon moment.

En résumé, ok bien joué pour les tripes et le résultat mais techniquement.....Apparemment il s’en est fallu de peu pour que Surinder paie en plus.

C’est un beau coup uniquement à mon sens parce qu’il est courageux et réussi. C’était gonflé !!!


> Hold-up à Amsterdam 18 novembre 2006
Tres beau coup, comme tout le monde en fait chaque jour sur internet ou en live. Si il perd ce coup tout le monde lui dit " tres mal joué face à cet adversaire ", mais la ; " c’est un génie " C’est le poker c’est tout. Et je ne vois pas en quoi ce coup vient d’un autre monde.

> Hold-up à Amsterdam 18 novembre 2006, par manu la malice
moi je ne suis pas surpris, je l’ai vu plusieurs fois à de gros cash game sur internet, ce joueur est illisible, et joue à deux vitesse tantôt agressif tantôt avec le frein à mains. Superbe coup en tout cas.





NEWS

Perf française aux WCOOP

Octobre 2008 18:26
Aux World Championships Of Online Poker, organisés comme chaque année par le site Pokerstars, le Français "BOLLPOKER" s’est adjugé la 8ème place du Main Event (sur 2185 joueurs !) et la somme de 196 650$. Jolie performance de celui qui n’est autre que Thierry Bolleret, directeur du poker au Cercle Wagram.

Le succès de Cannes

Septembre 2008 00:50

La finale du Partouche Poker Tour qui vient d’avoir lieu du 3 au 7 septembre, au casino Palm Beach de Cannes, a tenu toutes ses promesses : 479 joueurs, un prize pool de plus de 3 Millions d’euros, une organisation sans faille, une couverture médiatique sans équivalent et la présence de nombreuses stars internationales, dont Phil Ivey, Chris Ferguson, Erica Schoenberg, Evelyne Ng, David Williams, les frères Mizrachi, Sorel Mizzi, le "Great Dane" Gus Hansen, Glen Chorny (vainqueur de l’EPT Monte Carlo), Juha Helppi,... Côté français, aux côtés de nombreux joueurs issus des satellites de qualification, les meilleurs s’étaient aussi déplacés : David Benyamine, Patrick Bruel, Jan Boubli, Fabrice Soulier, Pascal Perrault, Thomas Fougeron, Paul Testud, Emile Petit...et le Team Winamax presque au complet, prêt à entamer une nouvelle saison sur les chapeaux de roue !

Alain Roy, ou comment...
transformer 125€ en 1 million

A l’arrivée pourtant, après 4 journées marathons (dont un day 3 qui aura duré seize heures), c’est un outsider, le sympathique Montpelliérain Alain Roy qui remporte le plus grand tournoi français à ce jour...

1-Alain Roy

2-Claudio Rinaldi (Suisse) 511 000€

3-Antonin Teisseire 335 000€

4-Stéphane Bazin 225 000€

5-Philippe Narboni 156 000 €

6-J-Ph. Rohr 123 000€

7-Brice Cournut 105 500€

8-MIK.22 78 000€

9-Gus Hansen 58 000€

Patrick Bruel et Michel Abécassis
discutent stratégie pendant un break

"KING 5" :
100 000$ de prix

Avril 2008 23:32

100 000$ à gagner dans un tournoi 100% gratuit : c’est le challenge offert par winamax.net pour le "KING 5", le premier championnat de France par équipes de 5 joueurs.

Début de l’épreuve le 20 mai, grande finale le 8 juin. 5 000 joueurs (1000 équipes) sont attendus, dont plusieurs équipes de stars. Les 10 premières équipes seront primées...Et les 5 vainqueurs remporteront un séjour au Bahamas, avec pour chacun l’inscription au tournoi mythique de l’EPT !

Inscrivez-vous vite sur winamax.net ou demandez plus d’infos à Jérémy, le Gentil Organisateur !



FORUM
en direct


questions du jour

Posté le 20/02 à 16:11
"lorsque l’on abandonne ses cartes en cours de jeu au texas hol’dem peut on les montrer au autres joueurs ? merci de me repondre (...)"

> "Passer pro ?..." (suite)

Posté le 11/02 à 18:05 par mika
"bonjour tout le monde ! Je m’appele mickael et j’ai 19ans... Je suis etudiant en info (tu m’y a precedé aparemment^^). Je (...)"

Passer pro, c’est pas évident !...

Posté le 16/01 à 21:32 par MIK.22
"Je réponds ici à un message reçu ici, il y a quelques jours : Voila mes questions en combien de temps d’apprentissage peut on devenir un (...)"

> "Et si je passais pro ?..."

Posté le 8/01 à 22:33 par the QQ Qeens
"Bonjour Michel.J’ai plusieurs questions et conseils a te demander, cependant pour que tu puisse plus facilement me repondre il faut (...)"

> A table avec MIK22 (2)

Posté le 20/12 à 19:05 par scacos
"Bravo à vous deux, c’est brillamant joué, Je pense cependant que Michel aurait pu tenter un squeeze sur ce spot en surelançant preflop... (...)"

> A table avec MIK22... (1)

Posté le 20/12 à 18:47 par scacos
"Hello, a)Non. C’est un bon spot pour un squeeze play car 1 raise d’un joueur agressif et 2 call ne montrant pas vraiment de la force. (...)"