WSOP, du 30 mai au 16 juillet : demandez le programme et suivez nos champions !




19/02/2006
L.A. Confidential

Dimanche 19 février, midi à Paris. Au casino Commerce de Los Angeles, les joueurs du WPT Poker Classic viennent d’aller prendre un repos bien mérité pour la nuit. Les 27 survivants vont rêver des
2 391 000$ du premier prix...

Pour les autres, éliminés, le sommeil sera sans doute plus difficile à trouver. C’est malheureusement le cas de Fabrice Soulier, qui a connu un drame dont il mettra sans doute plusieurs jours à évacuer les séquelles.

Fabrice Soulier. Le rêve recommencera, il le faut...

Flash back sur cette troisième journée. Quand l’arbitre Jack Mc Lelland prononce le fatidique : "Shuffle up and deal !", Fabrice respire à fond pour évacuer la pression. Il est, avec 462 000 en jetons, le chipleader du tournoi ! Mais les choses ne s’engagent pas très bien, il perd avec un brelan sur le flop et passe ensuite plusieurs tours sans jouer. Rien de grave. Il m’avoue : "Je me sens un peu nerveux mais bon, ça va. Je sais que la route est longue et je vais tenir...". Il a largement de quoi, même s’il est tombé à 360 000 quand les autres s’agitent comme des fous autour de lui et montent des tapis qui ressemblent à l’Empire State Building.

Et puis ça repart. Fabrice passe un bluff. Fabrice gagne un autre coup. Fabrice élimine un joueur. Fabrice a 695 000 jetons. A l’heure de l’arrêt pour le dîner, Fabrice est revenu parmi les chipleaders....Break ! On se parle sur MSN, il se sent bien, me dit qu’il joue son meilleur jeu. Il y retourne. Il reste 50 joueurs et les 45 premières places sont payées. Allez, Fab !

Seul Français en course depuis que son ami David Benyamine a été éliminé la veille, Fabrice tombe à une table super-agressive, avec notamment un James Woods déchaîné et impitoyable qui se rejoue son rôle de dur dans "Il était une fois en Amérique". Fab essaie de suivre le rythme, peut-être à tort. Il doit se coucher à deux reprises sur des sur-relances preflop de l’acteur. Pas grave. Surtout ne pas gamberger...

Arrive alors LE coup qui va tout bouleverser :

Les blinds sont 2000-4000, antes 1000. Fabrice relance à 16 000 avec D[0-P]V[0-K] juste avant le bouton. Un "move" assez normal pour voler les blinds. Le genre de main qui passe la plupart du temps inaperçu si tout le monde jette ses cartes. Pas cette fois, hélas, car James Woods au bouton relance de 42 000 en plus !...

Fabrice devrait Passer. Après tout, qu’est-ce que 16 000 perdus quand on a encore bien plus de
400 000 devant soi ! Mais la pression est forte et Fabrice ne veut pas se laisser "marcher dessus" une fois de plus par le même joueur. Il dit : "ALL IN !"... Woods réfléchit, réfléchit pendant de longues minutes. Et puis il se lève comme un ressort et annonce : "I CALL !" en poussant près de 475 000 jetons devant lui.

James Woods en tremble. Tellement qu’il a du mal à retourner ses cartes. Il finit par montrer D[0-T]D[0-K]. Coup de poignard pour Fabrice.

James Woods au WPT Poker Classic. L’un de ses meilleurs rôles ?

La foule se met à hurler pour encourager l’acteur. Woods gagne le coup et fait un tour d’honneur dans la salle en répétant  :"Yeaaaah, that’s poker, baby !...That’s poker !". C’est la première fois que Woods, fana depuis des années, atteint ce niveau dans un tournoi majeur. Son "That’s poker !..." est juste l’expression consacrée des Américains dans les moments forts de la vie du poker, que cela aille bien ou mal ! Il n’empêche que c’est dur, dur pour Fabrice dont les fans sont malheureusement à des milliers de kilomètres de là.

Il reste 140 000 au tapis de notre Fabrice. C’est encore jouable mais il a pris un gros coup sur la tête. Fab ne s’en relèvera pas. Quelques mains plus tard, alors qu’il ne reste qu’un seul joueur à sortir pour être dans l’argent et toucher déjà près de 20 000$, le Français est de Big Blind. Le bouton relance et Fabrice n’y tient plus. Il dit : "tapis" avec A[0-C]6[0-C]. L’autre le paye avec A[0-K]V[0-K]. Quelques instants plus tard, tout est fini.

Après avoir été chipleader moins d’une heure plus tôt, Fabrice finit en 46ème position, "On the Bubble". Tel un boxeur groggy, il regagne la sortie. Indifférente à son malheur, la salle explose à l’annonce que tous les joueurs encore en course seront dans l’argent.

Fin d’un rêve. Il faut maintenant récupérer et se reconstruire, Fabrice. Se souvenir que "Chaque coup qui ne nous tue pas nous rend plus fort". Et tu reviendras. Et tu gagneras bientôt le grand tournoi que tu mérites, c’est sûr !

Pendant ce temps, bien d’autres vedettes ont mordu la poussière : Scotty Nguyen, David Plastik, Allen Cunningham, Amir Vahedi. Et même T.J. Cloutier, encore victime de sa poisse légendaire, éliminé avec R-R contre 8-8...

Le Suisse Chris Bigler, dégoûté, traîne sa carrure de catcheur vers les ascenseurs. Il n’est pas "Out" mais il a connu lui aussi des mésaventures alors qu’il était dans les premiers.

Chris Bigler. Encore là, mais en 18ème position...

On peut l’entendre dire à John Gale (qui, lui aussi, est encore dans le tournoi) : "...Quoi ! Tu me rases la moitié de mon tapis et maintenant tu veux me payer un hot-dog !"...Les deux partent d’un grand éclat de rire et bifurquent vers la pizzeria en se tenant par l’épaule. "That’s poker !", ça aussi.

MIK22

Voici les 27 qui se retrouveront pour 6 places en finale :

1 Jon Luu $ 1,111,000

2 Per Ummer $ 1,022,000

3 Brian McCann $ 939,000

4 Alan Goehring $ 916,000

5 Juha Helppi $ 804,000

6 Jon Kelley $ 751,000

7 David Chiu $ 749,000

8 Daniel Quach $ 739,000

9 Michael McClain $ 737,000

10 Kevan Casey $ 685,000

11 Michael Woo $ 670,000

12 John Gale $ 549,000

13 Steven Simmons $ 494,000

14 Anahit Galajian $ 458,000

15 J.C. Tran $ 441,000

16 James Woods $ 438,000

17 Rodeen Talebi $ 414,000

18 Chris Bigler $ 413,000

19 Mark Weidmann $ 327,000

20 Bill Gazes $ 258,000

21 Danny Noam $ 253,000

22 Tom Macey $ 242,000

23 Kelly Kim $ 173,000

24 Damon Ahmadi $ 135,000

25 Bruce Parker $ 106,000

26 Genefredo Legaspi $ 68,000

27 Roy Winston $ 45,000



> L.A. Confidential 23 février 2006, par provydanse
On m’a dit que les grands joueurs étaient plus faciles à bluffer, alors quid de james Wood ?

> L.A. Confidential 22 février 2006, par Iggy38

Bonjour,

Personnellement j’aurai joué pareil que Frabrice sur le tapis avec QJ.

Pourquoi ?

Pour commencer la table est apparament dur, pour gagner en image il faut montrer de la force et ne pas se faire marcher dessus.

De plus n’oublier pas qu’à ce moment là nous sommes très proche des places payées, les joueurs y pensent forcément et on tendance à freiner les coups, à ne pas prendre de risque. Pour preuve M.Woods à longtemps réfléchi avant de payer avec QQ, qui est tout de même une main énorme.

En tout cas merci Michel pour le coverage !


> L.A. Confidential 19 février 2006, par Jack Sparrow

J’irai plus jamais voir de films avec ce sale ricain.... courage Fabrice tu mérites le respect !!

Et merci Michel pour ce site merveilleux !


> L.A. Confidential 19 février 2006, par Grizzli

Je comprends tout à fait la réaction de Fabrice et je rejoins totalement Christian à propos de l’ego... On peut jouer solide plusieurs heures voire plusieurs jours et faire une bêtise, LA bêtise car l’irrationnel est passé par dessus du rationnel. Et bonjour pour rejouer calmement après ça...

Je suis de tout coeur avec Fabrice sur ce coup monstreux... Même s’il y a à redire ! Pas plus tard que hier soir dans un joli Cash Game, j’ai fait une connerie, que je n’aurai JAMAIS faite en temps normal ! J’ai pu récupérer presque la totalité des gains perdus, mais jouer 8 heures de temps pour ne RIEN avoir au bout... L’irrationnel nous fait jouer des tours qui coûtent chers !

Michel, merci beaucoup pour ce site TRES intéressant. C’est la première fois que j’interviens, mais cela fait 1 mois que j’ai découvert pokerfull. Continuez commme ça, c’est tellement instructif !

Je suis de Suisse et le poker commence vraiment a prendre son envol, surtout grâce à www.swisspokertour.ch. Merci aux pionniers (Jurassik et Hadock) !


> L.A. Confidential 19 février 2006, par Christian
Réponse à Charlypsg. Je crois que c’est dur de laisser son ego au vestiaire quand on a déjà dû se coucher deux fois contre le même joueur. Cela étant, c’est vrai que c’était trop risqué de miser tout son tapis avec cette main.

> L.A. Confidential 19 février 2006, par Karlus
Michel, je voulais juste vous dire merçi pour ce site passionnant...

> L.A. Confidential 19 février 2006, par charlypsg

Bonjour michel !!!

Je voudrais juste comprendre pourquoi avec dame valet il jette son tapis alors que sa main ne merite pas un tel risque à mes yeux car il a pas mal d’avance et a plus à perdre qu’a y gagner. Il ne voulais pas subir le coup . ??? En tous cas bravo à lui pour son parcour et merci à toi pour tes analyses à bientot !!


> L.A. Confidential 19 février 2006, par AKA_TheKid

Pfff,quoi dire : That’s Poker ! Même si c’est dur à digérer.

En tout cas merci à Fabrice de nous faire vibrer et merci à Michel Abécassis de nous narrer cet évènement.

Bon courage Fabrice, tous les joueurs de poker Français sont avec toi.

Julien.






NEWS

Perf française aux WCOOP

Octobre 2008 18:26
Aux World Championships Of Online Poker, organisés comme chaque année par le site Pokerstars, le Français "BOLLPOKER" s’est adjugé la 8ème place du Main Event (sur 2185 joueurs !) et la somme de 196 650$. Jolie performance de celui qui n’est autre que Thierry Bolleret, directeur du poker au Cercle Wagram.

Le succès de Cannes

Septembre 2008 00:50

La finale du Partouche Poker Tour qui vient d’avoir lieu du 3 au 7 septembre, au casino Palm Beach de Cannes, a tenu toutes ses promesses : 479 joueurs, un prize pool de plus de 3 Millions d’euros, une organisation sans faille, une couverture médiatique sans équivalent et la présence de nombreuses stars internationales, dont Phil Ivey, Chris Ferguson, Erica Schoenberg, Evelyne Ng, David Williams, les frères Mizrachi, Sorel Mizzi, le "Great Dane" Gus Hansen, Glen Chorny (vainqueur de l’EPT Monte Carlo), Juha Helppi,... Côté français, aux côtés de nombreux joueurs issus des satellites de qualification, les meilleurs s’étaient aussi déplacés : David Benyamine, Patrick Bruel, Jan Boubli, Fabrice Soulier, Pascal Perrault, Thomas Fougeron, Paul Testud, Emile Petit...et le Team Winamax presque au complet, prêt à entamer une nouvelle saison sur les chapeaux de roue !

Alain Roy, ou comment...
transformer 125€ en 1 million

A l’arrivée pourtant, après 4 journées marathons (dont un day 3 qui aura duré seize heures), c’est un outsider, le sympathique Montpelliérain Alain Roy qui remporte le plus grand tournoi français à ce jour...

1-Alain Roy

2-Claudio Rinaldi (Suisse) 511 000€

3-Antonin Teisseire 335 000€

4-Stéphane Bazin 225 000€

5-Philippe Narboni 156 000 €

6-J-Ph. Rohr 123 000€

7-Brice Cournut 105 500€

8-MIK.22 78 000€

9-Gus Hansen 58 000€

Patrick Bruel et Michel Abécassis
discutent stratégie pendant un break

"KING 5" :
100 000$ de prix

Avril 2008 23:32

100 000$ à gagner dans un tournoi 100% gratuit : c’est le challenge offert par winamax.net pour le "KING 5", le premier championnat de France par équipes de 5 joueurs.

Début de l’épreuve le 20 mai, grande finale le 8 juin. 5 000 joueurs (1000 équipes) sont attendus, dont plusieurs équipes de stars. Les 10 premières équipes seront primées...Et les 5 vainqueurs remporteront un séjour au Bahamas, avec pour chacun l’inscription au tournoi mythique de l’EPT !

Inscrivez-vous vite sur winamax.net ou demandez plus d’infos à Jérémy, le Gentil Organisateur !



FORUM
en direct


questions du jour

Posté le 20/02 à 16:11
"lorsque l’on abandonne ses cartes en cours de jeu au texas hol’dem peut on les montrer au autres joueurs ? merci de me repondre (...)"

> "Passer pro ?..." (suite)

Posté le 11/02 à 18:05 par mika
"bonjour tout le monde ! Je m’appele mickael et j’ai 19ans... Je suis etudiant en info (tu m’y a precedé aparemment^^). Je (...)"

Passer pro, c’est pas évident !...

Posté le 16/01 à 21:32 par MIK.22
"Je réponds ici à un message reçu ici, il y a quelques jours : Voila mes questions en combien de temps d’apprentissage peut on devenir un (...)"

> "Et si je passais pro ?..."

Posté le 8/01 à 22:33 par the QQ Qeens
"Bonjour Michel.J’ai plusieurs questions et conseils a te demander, cependant pour que tu puisse plus facilement me repondre il faut (...)"

> A table avec MIK22 (2)

Posté le 20/12 à 19:05 par scacos
"Bravo à vous deux, c’est brillamant joué, Je pense cependant que Michel aurait pu tenter un squeeze sur ce spot en surelançant preflop... (...)"

> A table avec MIK22... (1)

Posté le 20/12 à 18:47 par scacos
"Hello, a)Non. C’est un bon spot pour un squeeze play car 1 raise d’un joueur agressif et 2 call ne montrant pas vraiment de la force. (...)"