WSOP, du 30 mai au 16 juillet : demandez le programme et suivez nos champions !




10/01/2006
WPT Bahamas, les finalistes

Hotel Atlantis, Paradise Island. Autant la journée de dimanche avait été longue pour réduire le champ à 11 joueurs, autant le jeu de lundi fut expéditif, 1h.30 à peine pour déterminer la table finale des 6 joueurs qui lutteront pour le titre, mardi, sous les caméras de télévision.

Voici les 6 nominés, leur position en jetons et leur profil. Le plus étonnant est leur moyenne d’âge...

Au siège N°1, Steve Paul-Ambrose, 1 780 000 jetons. 22 ans, étudiant à l’université de Waterloo, Canada.

Siège N°2, chip leader avec 2 535 000 jetons, David Singer. Professionnel de poker. Age : 30 ans environ. Connu pour mettre un maximum de pression sur ses adversaires.

Siège N°3, Brook Lyter, 875 000. Entrepreneur et pro de poker, 34 ans.

Siège N°4, Michael Higgins, 794 000. Etudiant à l’université de Ohio State, 18 ans...

Siège N°5, Anders Henriksonn, 1 033 000. 24 ans, professionnel de poker, dit "gambler 21" sur internet. Récent vainqueur du "Pokermiljonen" à la TV suédoise.

Siège N°6, Aurengzeb Sheikh, 18 ans, alias "Ozzy 87" sur PokerStars. Pakistanais d’origine, vit au USA. 231 000 jetons seulement à l’abord de la finale mais passe pour un génie du No Limit.

Verdict mardi soir...

MIK22



> WPT Bahamas, les finalistes 11 janvier 2006

Bonzour,

La presse et les sites spécialisés montent de jeunes joueurs au rang de quasi stars, certainement justifié aujourd’hui par leurs résultats. Mais c’est quoi la vérité dans tout ça ? Il est évident que ces mecs jouent aussi de grosses sommes en cash game, et perdent parfois (non ?). Je les imagine faire de gros swings plus ou moins en permanence. Combien leur reste il vraiment à la sortie ? Ca veut dire quoi réellement 300 000 $ de gain en tournoi ? Combien de montant d’inscription sur tous les tournois cumulés, combien de gains ou de pertes en cash game ? L’incertitude, le risque d’emportement, de monter à des tables où 150 000 $ peuvent êtres perdu sur trois mains ; bref, on ne vois pas encore le coté moins reluisant de toute cette folie. Ce que je veux dire, c’est que parmi tous ces mecs que l’on vois aujourd’hui à la télé, je ne serais pas surpris d’en voir disparaitre dans les qq années qui viennent, voir même certains mal finir où bien crouler sous les dettes.

Pourquoi considérer le poker comme
un jeu de flambeurs irresponsables ou de malades compulsifs ?
11 janvier 2006, par MIK22

Aujourd’hui la plupart des jeunes qui gagnent les grands tournois ne sont pas de gros joueurs d’argent. Qu’ils le deviennent ensuite est un autre problème, qui d’ailleurs n’est pas forcément dramatique.

Ce qui a fait la gloire de PokerStars, c’est justememnt que ce site a été le premier à organiser des satellites de qualification pour les grands événements, à partir de zéro dollar (avec des FPP, des points de fidélité) ou pour de très petites sommes. C’est ainsi que Greg Raymer et Chris Moneymaker -le bien nommé- sont devenus champions du monde. Même chose dans cette finale WPT des Bahamas où les deux premiers n’ont déboursé que 800$ à eux deux pour se qualifier dans ce tournoi à 8000$ l’entrée, et finalement remporter 2 millions de dollars.

On touche là aux raisons mêmes du boom du poker aujourd’hui : cette synergie parfaite entre le sites internet et les gros tournois "live", les premiers alimentant la fréquentation des seconds en organisant des satellites bon marché ; les seconds faisant rêver par leurs retransmissions télévisées et leurs prix mirifiques, et suscitant en retour l’engouement sur le net de tous ceux qui se disent :"Pourquoi pas moi ?"...

Quant à savoir ce que ces nouveaux millionnaires font ensuite de l’argent gagné ? C’est l’affaire du tempérament et de la jugeotte de chacun. De plus en plus nombreux aujourd’hui sont ceux qui deviennent de vrais professionnels, des gestionnaires avisés qui savent que le poker n’est pas un jeu de hasard sur le long terme, à condition d’être bon et de garder la tête froide. Certes, il existera toujours des joueurs compulsifs et des flambeurs fous, mais en 2006, les jeunes voient de plus en plus dans le poker une activité à gérer comme une entreprise. C’est particulièrement vrai aux Etats-Unis et en Scandinavie où le poker n’a jamais été considéré comme un vice mais comme une activité respectable et formatrice, loin des clichés en vigueur chez nous il n’y a pas si longtemps encore...

Non, le poker n’est pas forcément réservé aux irresponsables et aux suicidaires ! Et non, il n’est pas à mettre au même rang que les jeux de hasard pur où l’on est forcément perdant à long terme compte tenu du prélèvement des casinos ou autres.

> Pourquoi considérer le poker comme
un jeu de flambeurs irresponsables ou de malades compulsifs ?
12 janvier 2006

Merci pour votre réponse,

ce qui m’a fait poser cette question, c’est le fait qu’il m’est arrivé plusieurs fois de bien monter ma bankroll via internet notamment, et de de plus ou moins toujours finir par la "craquer" sur des tables plus importantes (ce qui doit être le lots de pas mal de joueurs amateurs on line (si si ya pas que moi :).

Je me demandais si, à leur echelle, cela pouvait arriver.




> WPT Bahamas, les finalistes 10 janvier 2006, par Trijack
Bonjour, Je joue parfois sur Pokerstars et j’ai un peu suivi les tournois d’Ozzy 87. Comment expliquez-vous son succès online et maintenant en live ? Qu’est-ce qui fait de lui un si bon joueur ? Il a 18 ans et ne joue au poker que depuis 2 ans. Pourtant il a été dans les dix meilleurs joueurs de tournoi l’année dernière sur Pokerstars. Qu’est-ce que le talent au Poker ? Autre question : que pensez-vous de ces nombreux très jeunes joueurs (18-20 ans) qui deviennent "professionnel" de poker sur internet et qui jonglent avec des sommes importantes. Pour prendre Ozzy87, il racontait comment il avait gagné un pot de 25’000 $ en cash game contre un pro (un plus ancien celui-là) sur internet. Vaste débat....





NEWS

Perf française aux WCOOP

Octobre 2008 18:26
Aux World Championships Of Online Poker, organisés comme chaque année par le site Pokerstars, le Français "BOLLPOKER" s’est adjugé la 8ème place du Main Event (sur 2185 joueurs !) et la somme de 196 650$. Jolie performance de celui qui n’est autre que Thierry Bolleret, directeur du poker au Cercle Wagram.

Le succès de Cannes

Septembre 2008 00:50

La finale du Partouche Poker Tour qui vient d’avoir lieu du 3 au 7 septembre, au casino Palm Beach de Cannes, a tenu toutes ses promesses : 479 joueurs, un prize pool de plus de 3 Millions d’euros, une organisation sans faille, une couverture médiatique sans équivalent et la présence de nombreuses stars internationales, dont Phil Ivey, Chris Ferguson, Erica Schoenberg, Evelyne Ng, David Williams, les frères Mizrachi, Sorel Mizzi, le "Great Dane" Gus Hansen, Glen Chorny (vainqueur de l’EPT Monte Carlo), Juha Helppi,... Côté français, aux côtés de nombreux joueurs issus des satellites de qualification, les meilleurs s’étaient aussi déplacés : David Benyamine, Patrick Bruel, Jan Boubli, Fabrice Soulier, Pascal Perrault, Thomas Fougeron, Paul Testud, Emile Petit...et le Team Winamax presque au complet, prêt à entamer une nouvelle saison sur les chapeaux de roue !

Alain Roy, ou comment...
transformer 125€ en 1 million

A l’arrivée pourtant, après 4 journées marathons (dont un day 3 qui aura duré seize heures), c’est un outsider, le sympathique Montpelliérain Alain Roy qui remporte le plus grand tournoi français à ce jour...

1-Alain Roy

2-Claudio Rinaldi (Suisse) 511 000€

3-Antonin Teisseire 335 000€

4-Stéphane Bazin 225 000€

5-Philippe Narboni 156 000 €

6-J-Ph. Rohr 123 000€

7-Brice Cournut 105 500€

8-MIK.22 78 000€

9-Gus Hansen 58 000€

Patrick Bruel et Michel Abécassis
discutent stratégie pendant un break

"KING 5" :
100 000$ de prix

Avril 2008 23:32

100 000$ à gagner dans un tournoi 100% gratuit : c’est le challenge offert par winamax.net pour le "KING 5", le premier championnat de France par équipes de 5 joueurs.

Début de l’épreuve le 20 mai, grande finale le 8 juin. 5 000 joueurs (1000 équipes) sont attendus, dont plusieurs équipes de stars. Les 10 premières équipes seront primées...Et les 5 vainqueurs remporteront un séjour au Bahamas, avec pour chacun l’inscription au tournoi mythique de l’EPT !

Inscrivez-vous vite sur winamax.net ou demandez plus d’infos à Jérémy, le Gentil Organisateur !



FORUM
en direct


questions du jour

Posté le 20/02 à 16:11
"lorsque l’on abandonne ses cartes en cours de jeu au texas hol’dem peut on les montrer au autres joueurs ? merci de me repondre (...)"

> "Passer pro ?..." (suite)

Posté le 11/02 à 18:05 par mika
"bonjour tout le monde ! Je m’appele mickael et j’ai 19ans... Je suis etudiant en info (tu m’y a precedé aparemment^^). Je (...)"

Passer pro, c’est pas évident !...

Posté le 16/01 à 21:32 par MIK.22
"Je réponds ici à un message reçu ici, il y a quelques jours : Voila mes questions en combien de temps d’apprentissage peut on devenir un (...)"

> "Et si je passais pro ?..."

Posté le 8/01 à 22:33 par the QQ Qeens
"Bonjour Michel.J’ai plusieurs questions et conseils a te demander, cependant pour que tu puisse plus facilement me repondre il faut (...)"

> A table avec MIK22 (2)

Posté le 20/12 à 19:05 par scacos
"Bravo à vous deux, c’est brillamant joué, Je pense cependant que Michel aurait pu tenter un squeeze sur ce spot en surelançant preflop... (...)"

> A table avec MIK22... (1)

Posté le 20/12 à 18:47 par scacos
"Hello, a)Non. C’est un bon spot pour un squeeze play car 1 raise d’un joueur agressif et 2 call ne montrant pas vraiment de la force. (...)"